Le remdesivir écourte la durée de rétablissement des patients atteints du Covid-19, selon une étude menée...

actu.orange.fr
lecture 4 min
standard
Le remdesivir écourte la durée de rétablissement des patients atteints du Covid-19, selon une étude menée par les Instituts de santé américains, devenant le premier médicament ayant prouvé son efficacité contre le nouveau coronavirus.
Voici l'essentiel de ce que l'on sait à son sujet.

- Qu'est-ce que le remdesivir? -

Le remdesivir est un médicament expérimental produit par le laboratoire américain Gilead Sciences, qui a initialement été développé pour soigner les malades de la fièvre hémorragique Ebola.

Il s'était montré prometteur lors d'essais en 2016, et avait été ensuite testé lors d'une étude de grande ampleur en République démocratique du Congo, qui le comparait à trois autres traitements.

Cette étude s'est achevée en 2019 et n'a pas conclu que le médicament permettait une augmentation du taux de survie aussi importante que celle de deux autres traitements.

En février, l'Institut national des maladies infectieuses annonçait qu'il allait sortir le remdesivir du placard pour le tester contre le virus SARS-CoV-2, à l'origine de la maladie Covid-19, car il avait donné des résultats prometteurs chez les animaux contre d'autres coronavirus, du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) et MERS (Syndrome respiratoire du Moyen-Orient).

- Quelle est son efficacité ? -

Les résultats de cette étude, sur plus d'un millier de personnes, ont été annoncés mercredi, avec pour conclusion que les patients hospitalisés atteints du Covid-19 et en détresse respiratoire se remettaient plus vite que ceux recevant un placebo.

Plus précisément, les patients soignés au remdesivir se sont rétablis 31% plus vite en moyenne que les autres.

"Bien que les résultats étaient clairement positifs du point de vue de leur sens statistique, ils étaient modestes", a nuancé jeudi sur NBC le directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche dans ce contexte de crise.

En clair, même si le…
Lire tout l'article