Macron clôture le Beauvau de la sécurité: des annonces "substantielles" promises

www.francesoir.fr
lecture 4 min
assez difficile
Emmanuel Macron clôture mardi dans les Hauts-de-France la vaste consultation du Beauvau de la sécurité, promettant, à quelques mois de la présidentielle, des annonces "substantielles" et des changements "radicaux" dans ce domaine régalien, angle d'attaque des candidats de droite et du Rassemblement national.
Le chef de l'Etat tiendra vers midi un discours à l'école nationale de police de Roubaix. Dans l'assemblée: des policiers et gendarmes mais aussi un parterre d'élus de cette région, dont Xavier Bertrand, en tête des intentions de vote parmi les candidats de droite à l'élection présidentielle.

Dans une interview au Figaro mardi, le candidat LR accuse Emmanuel Macron de ne pas avoir été capable de "juguler la violence qui se développe" et taxe sa politique en matière de sécurité d'"échec" "profond" du quinquennat.

Selon l'Elysée, le discours du président sera l'occasion d'une série d'annonces "substantielles".

"L'Etat et la nation vont investir massivement mais en contrepartie, il y aura des changements radicaux dans la conduite de la mission sécurité", a ajouté lundi la présidence.

Parmi les mesures devraient figurer des annonces sur la vidéosurveillance, la formation et l'encadrement des forces de l'ordre, ou "l'attractivité" des fonctions d'agent de police judiciaire.

Le président insistera aussi sur les liens "police/population" et ceux entre "forces de sécurité et justice pour plus d'efficacité et de rapidité". Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti sera présent, alors que doivent s'ouvrir prochainement les "Etats généraux de la justice", décidés…
Auteur S
Lire tout l'article