Mort de Christophe Dominici : « Un mec un peu fou mais tellement chaleureux »… Ses anciens coéquipiers lui rendent hommage

www.20minutes.fr
lecture 4 min
facile
L'ancien international a été retrouvé mort ce mardi après-midi, à l'âge de 48 ans
Christophe Dominici en 2007 lors d'un point presse à Marcoussis. — DURAND FLORENCE/SIPA

La nouvelle a foudroyé le monde du rugby ce mardi en milieu d'après-midi. Christophe Dominici, ancien international et joueur du Stade Français, a été retrouvé mort dans un parc de Saint-Cloud, près de Paris, à l'âge de 48 ans. Sous le choc, évidemment, ses anciens coéquipiers, que ce soit chez les Bleus ou en club, évoquent tous un homme sacrément attachant, excessif dans ses bons comme ses mauvais côtés.

« C'était un mec un peu fou mais tellement chaleureux… Il marchait beaucoup à l'affectif », décrit Philippe Bernat-Salles. L'ailier, qui était du fameux match contre la Nouvelle Zélande en 1999, était fan du caractère de cochon de Dominici sur un terrain. « J'adorais le rugbyman, je le cite souvent quand je parle rugby avec des amis. Il était con comme une valise face à l'adversaire, il pouvait se montrer hargneux, teigneux, même méchant malgré son petit gabarit. C'est le joueur à qui on a tous voulu ressembler. »

« Christophe était un funambule, ajoute Olivier Brouzet. C'était un vrai personnage et il va nous laisser un grand vide. » « Il a révolutionné le rugby moderne par sa vivacité, son physique. C'est quelqu'un qui a…
Nicolas Camus
Lire tout l'article