BFMTV / Santé

Mu et C.1.2.: que sait-on des nouveaux variants du Covid-19?

www.bfmtv.com
lecture 6 min
assez facile
Dans la nuit de mardi à ce mercredi, l'OMS a officialisé sa surveillance accrue du variant Mu du Covid-19, apparu en Colombie. Et depuis lundi, une controverse agite les experts autour d'un variant circulant essentiellement en Afrique du Sud, le C.1.2. Mais institutions sanitaires et scientifiques...
rappellent pour l'heure qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre-mesure de ces nouvelles déclinaisons du virus.

Ce mercredi, Océan noir, nouvel album des aventures de Corto Maltese, sort en librairies. L'occasion de se souvenir que l'ultime aventure du marin maltais signée de la main de son géniteur Hugo Pratt s'intitulait Mû, un nom renvoyant à la légende d'un continent aussi englouti qu'inconnu.

Un continent inconnu, c'est bien ce qu'incarne ce caractère grec pour la communauté scientifique, qui l'utilise désormais pour désigner un nouveau variant du Covid-19, apparu en Colombie et circulant en Amérique du sud. Dans la nuit de mardi à ce mercredi, l'Organisation Mondiale de la Santé l'a même caractérisé de "variant à suivre" à l'occasion de son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire. De surcroît, ces derniers jours, il se retrouve régulièrement associé dans la presse à une autre déclinaison du virus, d'origine sud-africaine celle-ci: C.1.2.

Cette double percée médiatique de deux mutations supplémentaires du virus, alors même que le variant Delta n'en a pas terminé avec sa propagation planétaire, a de quoi inquiéter sur le papier. Sauf que la communauté scientifique met en garde contre toute hystérie et souligne même que si ces variants impliquent études et surveillance, ils ne justifient pas d'inquiétude particulière à ce stade.

Mu, un variant à suivre mais au rare séquençage

Il convient donc de faire la lumière sur ce que l'on sait, pour l'heure, de ces deux variants. C'est sur Mu que pèsent les éléments les plus concrets. L'OMS a en effet officialisé, dans la nuit de mardi à mercredi, sa surveillance accrue de cette énième reformulation de la pandémie, évoquant un nouveau "variant à suivre" dans sa communication hebdomadaire.

"Nouveau variant", si on veut. En effet, il est apparu en Colombie dès janvier dernier. Il a toutefois déjà voyagé. Sur Twitter mardi, Maria Van Kerkhove, directrice de l'équipe technique de l'OMS dévolue au suivi du…
Robin Verner
Lire tout l'article