Ni la salamandre, ni le gecko ne sont des animaux "très dangereux" pour les humains

factuel.afp.com
lecture 5 min
standard
Des publications totalisant plusieurs dizaines de milliers de partages sur Facebook affirment que les geckos et les salamandres sont "très dangereux" pour l'être humain, leur toxicité entraînant "systématiquement la mort". Certaines de ces publications conseillent des méthodes traditionnelles afin de s'en "débarrasser". Pourtant, aucun de ces animaux ne constitue une menace pour les humains: les geckos sont en effet inoffensifs et seul un seul type de salamandre sécrète une substance toxique si elle est ingérée.
Ni la salamandre, ni le gecko ne sont des animaux "très dangereux" pour les humains

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.

Des publications totalisant plusieurs dizaines de milliers de partages sur Facebook affirment que les geckos et les salamandres sont "très dangereux" pour l'être humain, leur toxicité entraînant "systématiquement la mort". Certaines de ces publications conseillent des méthodes traditionnelles afin de s'en "débarrasser". Pourtant, aucun de ces animaux ne constitue une menace pour les humains : les geckos sont en effet inoffensifs et seul un seul type de salamandre sécrète une substance toxique, si elle est ingérée.

Il existe un animal "très dangereux vivant dans nos chambres", alertent plusieurs publications extrêmement partagées sur les réseaux sociaux en Afrique de l'Ouest. Il s'agit soit des "salamandres", soit des "geckos", selon les posts auxquels on s'intéresse.

Leur passage "sur la nourriture ou dans l'eau que l'on consomme entraîne systématiquement la mort", s'alarme l'auteur de l'une de ces publications. "Ne les laissez jamais dans votre cuisine ni dans votre douche, encore moins dans votre chambre", met en garde un deuxième.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 7 avril 2021

Les publications mettant en cause ces deux animaux cumulent plus de 21.000 partages sur Facebook depuis septembre 2020 (1, 2…). Certaines conseillent des remèdes traditionnels pour se "débarrasser définitivement" de ces bêtes, en insistant encore une fois sur leur dangerosité (1, 2, 3…).

Des animaux peu dangereux pour l'humain

Pourtant, ni les salamandres ni les geckos ne représentent une menace pour l'être humain, a fortiori en Afrique, où ces publications sont partagées.

Certaines espèces de salamandres sont "extrêmement venimeuses", mais elles ne représentent qu'une "toute petite partie du monde des salamandres", explique à l'AFP Jean Raffaëlli, herpétologue et auteur d'une encyclopédie consacrée à ces animaux,…
Lire tout l'article