Non, cette photo ne montre pas l'armée polonaise protéger des manifestants face à la police à Varsovie

factuel.afp.com
lecture 4 min
standard
Depuis le début du mois d'avril, de nombreux internautes ont relayé une photo montrant un rang de policiers faisant face à des soldats polonais. Selon les publications, l'armée a formé ce cordon pour protéger des manifestants. C'est faux : ces soldats sont membres d'un groupe paramilitaire qui participait à un rassemblement contre les mesures de restrictions liées au nouveau coronavirus à Varsovie.
Non, cette photo ne montre pas l'armée polonaise protéger des manifestants face à la police à Varsovie

Copyright AFP 2017-2021. Droits de reproduction réservés.



Sur la photographie, qui a été partagée des centaines de fois sur Facebook et Twitter depuis le 3 avril, des policiers en casques de protection blancs et de supposés soldats en tenue de camouflage et bérets noirs se font face (ici, ici, ici).

"En Pologne, les militaires ont créé un barrage entre les policiers et les manifestants pour protéger le droit d'expression bafoué aujourd'hui presque partout dans le Monde", peut-on lire dans l'une de ces publications.

Des posts identiques existent en allemand (ici, ici, ici), danois et italien.

Dans l'une des publications en allemand, l'AFP a trouvé le commentaire d'un internaute affirmant que les militaires ne sont pas vraiment des soldats de l'armée et donnant un lien vers le site internet du groupe paramilitaire polonais Pancerni Poznań.

Il se décrit…
Traduction Et Adaptation
Lire tout l'article