Non, des médecins légistes n'ont pas découvert des "faux" morts du Covid-19 à Hambourg

factuel.afp.com
lecture 3 min
standard
Des publications Facebook partagées plus de 10.000 fois depuis fin août mettent en doute l'existence du nouveau coronavirus, affirmant que des médecins légistes ont mis au jour des "faux décès du Covid-19" à Hambourg (Allemagne), après n'avoir trouvé "aucun virus sur des cadavres déclarés morts du Covid". Ces deux affirmations sont fausses, a affirmé à l'AFP le médecin allemand cité dans l'article à l'origine de ces posts.
Non, des médecins légistes n'ont pas découvert des "faux" morts du Covid-19 à Hambourg

Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.



"Faux décès du Covid-19, des médecins légistes européens effectuent à Hambourg plusieurs autopsies et ne trouvent aucun virus et aucune infection au Covid sur des cadavres déclarés morts du Covid. Manipulation totale. Le virus existe-t-il vraiment ?", peut-on lire sur la capture d'écran d'un tweet partagé dans de nombreux posts Facebook (1, 2, 3).

Capture d'écran Facebook prise le 28/09/2020

Le tweet original, visible ici, renvoie vers un article en espagnol intitulé : "Des médecins légistes allemands, britanniques et bulgares ne trouvent aucun virus 'tueur' lors d'autopsies [de personnes tuées] par le Covid-19 inexistant".

L'auteur de l'article – long de quatre lignes – affirme que "ni le Sars-Cov-2 ni le Covid-19 n'existent", disant s'appuyer sur des conclusions du médécin légiste hambourgeois Klaüs Puschel, qu'il ne détaille pas.

Contacté par l'AFP, le Dr Püschel, directeur de l'institut de médecine légale de…
Lire tout l'article