A la une / Opinions / Climat

Présidentielle 2022 : « L'action climatique doit être la colonne vertébrale du programme des candidats à l'Elysée »

www.lemonde.fr
lecture 5 min
standard
Transport, logement, agriculture… A l'attention des candidats à la présidentielle, l'économiste Alain Grandjean et la physicienne Farah Hariri plaident, dans une tribune au « Monde », pour une série d'actions prioritaires à mettre en œuvre afin d'atteindre la neutralité carbone en 2050.
Tribune. L'envergure et l'intensité des inondations, les canicules et les incendies estivaux, la montée irréversible du niveau de la mer, le sévère rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, la poursuite de la croissance des émissions de CO 2 et de méthane nous obligent à accélérer l'action climatique. Que faire ?

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le rapport du GIEC « est un code rouge pour l'humanité »

Nous avons formulé un plan en douze propositions d'actions prioritaires à mener en France. Il ne s'agit pas d'un catalogue dans lequel on pourrait piocher, mais d'un ensemble articulé pour réaliser l'objectif de neutralité carbone à 2050 que nous nous sommes donné. Nous avons la conviction que l'action climatique doit désormais être la colonne vertébrale du programme des candidats à l'Elysée. C'est également le chemin pour aller vers l'emploi pour tous, une meilleure santé publique et plus de justice sociale.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La transition climatique et les modifications des modes de vie, un défi pour l'Etat

Les douze propositions, chacune à fort effet de levier, traitent, d'une part, des enjeux de gouvernance et de financement et, d'autre part, des enjeux sectoriels en se concentrant sur les secteurs les plus émissifs. Nous avons…
Le Monde
Lire tout l'article