École Nationale d'Administration
Réforme Protestante
Fonction Publique
Cadre d'Entreprise
Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Et de l'Innovation
Fonction Publique Française
Frédéric Thiriez
Politique
Gouvernement
Service Public
Patrick Gérard
Maire
Haute Fonction Publique Française
Classe Préparatoire Aux Grandes Écoles
Emmanuel Macron
Hôpital
Science Politique
Strasbourg
Paris
Journal
Chef de Gouvernement
Grand Corps de l'État
Préfet de Département
Banque
École
Responsabilité
Classes Moyennes
Institut National des Études Territoriales
Commissaire de Police
École des Hautes Études en Santé Publique
Institut d'Études Politiques de Paris
Égalité des Chances
Secteur Privé
École Nationale Supérieure de la Police
Magistrat
École Nationale de la Magistrature
Administrateur Civil
Guerre
Centre National de la Recherche Scientifique
Elite
Santé Publique
Seconde Guerre Mondiale
Démagogie
Élection
Vincennes
Pantouflage
Pouvoir Exécutif
Les Républicains
Troisième République Française
Doctorat
Fondation Jean-Jaurès
Manifestation
Mouvement des Gilets Jaunes
Bourse d'Étude
État en France
Rhin
Patrick Hetzel
Décentralisation
Fédération Française de Football
Administration Publique
Directeur Général
Ligue de Football Professionnel
Gestion
Éducation
Pierre Bauby
Homophobie
Chef d'État
Secteur Public
Groupe la Poste
Constitution
Antiquité
Classe Sociale
Collectivité Territoriale
Biodiversité
Prison
Assemblée Nationale
Études Supérieures en France
Premier Ministre Français
Union Européenne
Centrisme
Recherche Scientifique
État
Nationalité Française
Conseil de Paris
Commune de Paris
Actualité / Famille / Education

Réforme de l'ENA, quels hauts fonctionnaires pour demain ?

www.la-croix.com
lecture 4 min
assez facile
L'ex-président de la Fédération française de football, Frédéric Thiriez, doit remettre au premier ministre, ce mardi 18 février, un rapport préconisant une refonte de l'ENA. Il devrait y suggérer une première partie de formation commune aux futurs hauts fonctionnaires de l'État, des collectivités territoriales et des hôpitaux.
C'est un rapport très attendu que Frédéric Thiriez devrait présenter officiellement ce mardi 18 février au chef du gouvernement. L'ex-patron de la Ligue de football professionnel, lui-même énarque, a été chargé de plancher sur l'avenir de l'École nationale d'administration. Et il faut s'attendre, sinon à une « disparition », évoquée par Emmanuel Macron en pleine crise des gilets jaunes, du moins à une réforme en profondeur. Sa mission s'articule en tout cas autour d'une question cruciale : de quels hauts fonctionnaires la France aura-t-elle besoin demain ?

Faire tomber les frontières entre les différentes fonctions publiques

Député LR du Bas-Rhin, ancien directeur général de l'enseignement supérieur et de la recherche, Patrick Hetzel a en tête une ébauche de portrait-robot. « Le haut fonctionnaire de l'État doit connaître les réalités de la fonction publique territoriale et même pouvoir y exercer ses talents. On ne peut pas faire comme si la décentralisation n'avait pas eu lieu ! Il doit aussi être davantage ouvert sur l'Europe, être à même de s'engager dans l'administration européenne, à tous les niveaux. Enfin, sa formation doit s'effectuer en lien avec la recherche », explique l'élu. « Lorsque j'étais conseiller à Matignon, j'ai dirigé des réunions interministérielles qui rassemblaient de nombreux énarques. J'ai dû leur dire à plusieurs reprises que leur capacité d'élocution et de conviction ne suffisait pas, qu'il fallait, en amont des décisions, alimenter davantage le diagnostic, en se basant sur des études, des enquêtes », se souvient-il.

D'autres, comme Pierre Bauby, le directeur de l'Observatoire de l'action publique, rattaché à la Fondation Jean-Jaurès, considèrent que les hauts fonctionnaires sont surtout coupés du quotidien des Français. Et qu'il serait opportun de « les faire revenir tous les cinq ou six ans sur le terrain, pour se reconnecter aux réalités ».

Ce chercheur en sciences politiques considère aussi que la France a besoin de hauts…
Denis Peiron
Lire tout l'article