Sénatoriales : quatre femmes élues en Outre-mer

www.lefigaro.fr
lecture 2 min
standard
Une majorité de femmes a obtenu les sièges à pourvoir en Outre-mer, où les équilibres entre majorité gouvernementale et opposition se sont maintenus.
En Outre-mer, quatre femmes ont été élues dimanche 27 septembre sénatrices sur sept sièges à pourvoir, dans des territoires où s'imposent souvent les majorités locales, loin des enjeux nationaux, mais où les équilibres entre majorité gouvernementale et opposition se maintiennent.

À Wallis-et-Futuna, premier territoire à voter, avec 10 heures d'avance sur Paris, Mikaele Kulimoetoke (DVG, mais référent LREM dans l'archipel) a créé la surprise en détrônant Robert Laufoaulu (DVD), qui siégeait au palais du Luxembourg depuis 1998. Candidat pour le groupe d'opposition de l'assemblée territoriale, il a recueilli 12 voix sur 21 au deuxième tour contre le sortant. En tout cinq candidats briguaient le siège de sénateur.

Dans les Antilles, Micheline Jacques (Les Républicains), unique candidate à Saint-Barthélemy, a été élue sénatrice au premier tour, en obtenant douze voix sur les 21 grands électeurs appelés aux urnes, soit 57% des suffrages. Directrice d'école, Micheline Jacques…
Le Figaro avec AFP
Lire tout l'article