Témoignage - Dans les Combrailles, Martine Sauret a accueilli pendant près de 30 ans des enfants confiés par l'aide sociale à l'enfance

www.lamontagne.fr
lecture 3 min
très facile
Dans sa grande demeure de Saint-Gervais-d'Auvergne, Martine Sauret a accueilli des enfants qui leur étaient confiés par l'aide sociale à l'enfance. Retour sur un métier qui est aussi une expérience vécue en famille.
Le dernier a quitté la maison au cœur de l'été. À 11 ans, il est allé vivre chez un oncle. Ce jeune adolescent habitait ici, au foyer d'Alain et Martine Sauret, assistante familiale, à Saint-Gervais-d'Auvergne, depuis plusieurs années. À l'âge de 65 ans, après 28 années à accueillir les enfants qui lui étaient confiés par les services sociaux, Martine a décidé de prendre enfin sa retraite.

Pendant toutes ces années, ce sont près de 200 enfants de tous âges et de toutes origines qui ont trouvé refuge ici, dans ce coin des Combrailles, les uns pour quelques jours ou quelques semaines, les autres pour plusieurs années, parfois jusqu'à leur majorité.

Une vie familiale à géométrie variable

Pourtant, la famille d'Alain et Martine était déjà bien fournie. De leur couple sont nés cinq enfants. À ceux-ci se sont ajoutés les enfants qui leur étaient confiés. Ils prenaient place dans ce tissu préexistant, les uns s'adaptant aux autres pour vivre ensemble sous le même toit. C'était une vie familiale à géométrie variable.

Le Département du Puy-de-Dôme recrute des assistants familiaux pour accueillir des enfants confiés à l'Aide sociale

Les enfants qui arrivaient chez eux se trouvaient dans des situations délicates, étant souvent nés au sein de familles dont les parents étaient absents ou défaillants. L'enfance n'était pas pour eux…
Jean-Baptiste Ledys
Lire tout l'article