Timothy Ray Brown, l'Américain initialement connu comme le "patient de Berlin" et qui devint en...

actu.orange.fr
lecture 2 min
assez facile
Timothy Ray Brown, l'Américain initialement connu comme le "patient de Berlin" et qui devint en 2008 le premier homme à guérir du VIH, est en phase terminale d'un cancer, a annoncé son compagnon.
"Timothy ne meurt pas du VIH, que les choses soient claires", a confié Tim Hoeffgen au militant et auteur Mark King, qui a publié mardi un billet sur son blog et écrit que le couple souhaitait passer par lui pour annoncer la nouvelle. "Le VIH n'a plus été détecté dans son sang depuis qu'il a été guéri. C'est parti. Là, c'est la leucémie. Mon Dieu, je hais le cancer".

"C'est quelqu'un qu'on ne peut s'empêcher d'aimer, il est si gentil. Les traitements anticancéreux ont été très durs. Parfois, je me demande s'ils ne sont pas pire que la maladie", a ajouté Tim Hoeffgen.

Mark King a indiqué à l'AFP qu'il avait parlé au couple samedi dernier au téléphone. Timothy Ray Brown, 54 ans, est en soins palliatifs à leur domicile à Palm Springs, en Californie.

"Je continuerai à me battre jusqu'à ce que je ne puisse plus me battre", a dit le malade à Mark King. Sur une photo, il apparaît alité, amaigri et sans cheveux.

Timothy Ray Brown a…
Lire tout l'article