Votre locataire ne paie pas son loyer : quels recours ?

immobilier.lefigaro.fr
lecture 3 min
facile
Vous n'avez pas reçu le montant du loyer que vous devez percevoir chaque mois ? Pas de temps à perdre, surtout si vous remboursez le prêt immobilier avec les loyers perçus. Le point sur les différents recours qui s'offrent à vous dans une telle situation.
Subir un loyer impayé est la crainte de tous les propriétaires bailleurs. Souvent propriétaire du bien immobilier à crédit, un impayé peut tout de suite entraîner des difficultés pour le bailleur. S'il vaut mieux prévenir, en ayant de côté plusieurs mois de loyer, il faut parfois guérir. Et face à un impayé de loyer, plusieurs démarches sont nécessaires. Le dialogue étant la première étape et la rupture du bail l'ultime recours...

Dialoguez avec votre locataire dès le premier impayé de loyer

Avant d'alerter toute la ville, contactez votre locataire afin d'échanger avec lui sur la situation. Il se peut qu'un problème indépendant de sa volonté perturbe le bon fonctionnement du virement automatique qu'il a mis en place chaque mois. L'en informer peut régler le problème facilement et dans les meilleurs délais.

Dans la plupart des cas, il vous faudra cependant dépenser un peu plus d'énergie pour toucher le loyer que vous attendez. Envoyez à votre locataire une mise en demeure par courrier avec accusé de réception.

Prenez contact avec le…
Figaro Immo
Lire tout l'article