Apamée

Ancient Hellenistic city
tendance
JulyAugustSeptemberOctoberNovemberDecember0500
date de création Wikipedia
01/05/2015
nombre de liens entrants Wikipedia
texte d'ouverture Wikipedia
Pour les articles homonymes, voir Apamée (homonymie). Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique, l’Irak, le Proche-Orient ancien et l’archéologie. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Apamée est une ancienne cité hellénistique décrite par Pline l'Ancien. Elle se situait en Sittacène, et était entouré par le Tigre et l'Euphrate. Son emplacement précis est actuellement inconnu. Elle a reçu le nom « Apamée » de la mère d'Antiochos Ier, le premier roi des Séleucides ; Strabon l'affirme à sa fondation . (Pline l'Ancien ajoute : haec dividitur Archoo, comme si un courant coulait à travers la ville). Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville suppose qu'Apamée était au point où la Dijeil, maintenant à sec, dérivait du Tigre. D'Anville place aussi la bifurcation près de Samarra, et il y situe Apamée. Mais Lynch montre que la Dijeil bifurque près Jibbarah, à peu près vers 34 ° de latitude Nord. Il suppose que la Dijeil, une fois balayée, met fin à la paroi médiane et coulait entre elle et Jibbarah. Quelque part à propos de ce lieu, Apamée, peut-être, pour ce point de la bifurcation du Tigre, est à un degré de latitude nord de Séleucie, et si le cours de la rivière était mesuré, elle ne serait probablement pas loin de la distance qui Pline l'Ancien donne.
URL Wikipedia