Mandarin Standard

Langue chinoise officielle
tendance
December2021FebruaryMarchAprilMay0500
alias
chinois
putonghua
guoyu
chinois standard
nom dans la langue originelle
現代標準漢語 (langues chinoises)
普通话‎ (Putonghua) (langues chinoises)
coordonnées géographiques
latitude25
longitude102,75
precision0
latitude34
longitude110
precision0
nombre de locuteurs
897 071 810
date
2013
s'applique à
193 880 000
date
2013
s'applique à
media
correspondance exacte
à ne pas confondre avec
date de création Wikipedia
24/03/2007
nombre de liens entrants Wikipedia
texte d'ouverture Wikipedia
 Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur. Le mandarin standard (chinois simplifié : 现代标准汉语 ; chinois traditionnel : 現代標準漢語 ; pinyin : xiàndài biāozhǔn hànyǔ ; litt. « langue des Hans standard moderne ») est la langue officielle en Chine (RPC), à Taïwan et à Singapour. À ce titre, il a fait l'objet de codification (prononciation, grammaire), et est la langue parlée généralement enseignée. Il ne doit pas être confondu avec le mandarin lui-même (官话 / 官話, guānhuà, « langue des officiels » ou 北方话 / 北方話, běifānghuà, « parler du Nord ») qui est la langue parlée généralement dans le Nord, le centre et le Sud-Est de la Chine continentale. Le mandarin standard est cependant largement basé sur le mandarin de Pékin. Ils s'écrivent tous en baihua, la langue chinoise écrite vernaculaire. Ils sont écrits au moyen des sinogrammes. Le mandarin standard est généralement transcrit en pinyin (comme dans la majorité des articles de Wikipédia) mais aussi en bopomofo. Le mandarin standard (très souvent nommé simplement chinois) est la langue la plus parlée au monde en raison de la population élevée de la Chine, de la diaspora chinoise à l'étranger, des échanges commerciaux effectués avec la Chine et d'un engouement croissant pour cette langue et les cultures chinoises. Cependant, le cantonais reste de facto une langue officielle à Hong Kong et à Macao. Même s'il est maintenant enseigné à tous les Chinois, certains Chinois plus âgés ne parlent pas le mandarin standard mais des dialectes du mandarin ou d'autres langues chinoises, comme le cantonais ou le shanghaïen (langues des Hans), ou d'autres groupes linguistiques, comme ceux parlé par les différentes ethnies de Chine : le tibétain, le mongol, la mandchou, le tadjik, le ouïgour, etc. En dehors de la Chine, d'importantes communautés chinoises partagent cette langue, qui est enseignée dans de nombreux lycées, écoles et universités dans le monde. Comme les autres langues chinoises, c'est une langue à tons. Elle utilise quatre tonèmes, qui changent le sens du mot : le premier haut et plat, le second montant, le troisième descendant légèrement puis remontant (modulé) et le dernier descendant et plus bref. Il y a enfin un cinquième ton, dit neutre, qui n'est pas prononcé. Les tons sont représentés en pinyin par les accents sur les voyelles des syllabes de l'écriture romanisée et par des accents proches sur les graphèmes du bopomofo. Dans le pinyin, il n'y a pas de symbole sur le cinquième ton, mais dans le bopomofo, c'est sur le premier ton. On utilise, plus rarement, le numéro du ton à la fin de la syllabe quand les contraintes techniques empêchent d'entrer ou de lire les accents.
redirection Wikipedia
Putonghua
Mandarin parlé
Chinois standard
Mandarin Standard
Pǔtōnghuà
URL Wikipedia
identifiant Australian Educational Vocabulary
identifiant Encyclopædia Britannica
code Glottolog
code de langue IETF
cmn
code ISO 639-2
s'applique à
s'applique à
code ISO 639-3
code ISO 639-6
huyu
identifiant Quora d'un sujet
code de lecte WALS
liens externes