Auto-Justice

Extrajudicial punishment
tendance
AugustSeptemberOctoberNovemberDecember20210500
date de création Wikipedia
03/01/2007
nombre de liens entrants Wikipedia
texte d'ouverture Wikipedia
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2011). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? L’auto-justice, ou vigilantisme, est le fait de faire exercer la loi ou un code moral particulier de manière généralement collective, violente, secrète et en dehors de toute procédure judiciaire légale,. Quelqu'un qui agit de cette manière est appelé « auto-justicier », ou « justicier », ou « vigilante » (anglicisme dérivé du nom latin Vigiles Urbani donné aux veilleurs de nuit de la Rome antique qui étaient chargés de combattre le feu et arrêter les esclaves en fuite et les mendiants, voir l'article Pompier > Antiquité). Dans la société occidentale moderne, le terme est fréquemment appliqué aux citoyens qui « exécutent la loi de leurs propres mains » quand ils pensent que les actions de l'autorité légale sont insuffisantes. Un regroupement d'auto-justiciers peut donner lieu à la création d'un groupe d'autodéfense, appuyé ou non par le gouvernement. Le vigilantisme est condamné par la loi quand il donne lieu à un comportement criminel. Dans certains cas, la volonté d'imposer les valeurs d'un groupe à tous les individus de la société peut mener à des groupes de haine ou des organisations comme la Sombra Negra. Aux États-Unis au début de XIXe siècle, l'auto-justice prit la forme de lynchages.
redirection Wikipedia
Vigilantisme
Vigilantes
Auto-justicier
Autojusticier
URL Wikipedia
identifiant Gemeinsame Normdatei
sens défini OmegaWiki