Skopje

Capitale de la République de Macédoine du Nord
tendance
MayJuneJulyAugustSeptemberOctober0500
nom officiel
Скопје (macédonien)
date de début
20 novembre 1912
préféré
Скопье (russe)
date de début
1945
Скопле (russe)
date de début
1913
date de fin
1944
Ускюб (russe)
date de début
1392
date de fin
1912
Üsküp (turc)
date de fin
20 novembre 1912
nom dans la langue originelle
Скопје (macédonien)
coordonnées géographiques
latitude41,983
longitude21,433
precision0,017
population
640 000
date
2019
altitude
270 mètre
superficie
571 460 000 mètre carré
code postal
1000
site officiel
carte de localisation
image du drapeau
image du blason
media
catégorie pour les personnes nées à cet endroit
catégorie pour les personnes mortes à cet endroit
indicatif téléphonique local
02
classification décimale de Dewey
2--4976
déprécié
plaque d'immatriculation
SK
catégorie Commons
Skopje
galerie Commons
catégorie Commons des cartes géographiques
Maps of Skopje
URL Wikimedia Commons
bannière Wikivoyage
jumelage ou partenariat
date de création Wikipedia
06/10/2004
nombre de liens entrants Wikipedia
texte d'ouverture Wikipedia
 Vous lisez un « article de qualité ». Skopje (en macédonien Скопје, prononcé [ˈskɔ.pjɛ] (skopiè) Écouter, Shkup en albanais, Scopie en français) est la capitale et la plus grande ville de la Macédoine du Nord. Elle compte aujourd'hui un peu plus de 500 000 habitants, soit le tiers de la population totale du pays, dont une forte minorité d'Albanais et des communautés turque et rom. Seule métropole nord-macédonienne, elle concentre la majeure partie des fonctions administratives, économiques et culturelles du pays. Elle est située sur un important carrefour routier des Balkans, entre l'Égée et le Danube, et l'Adriatique et la mer Noire, et vit principalement de l'industrie métallurgique, agroalimentaire et textile. Après avoir été le lieu de diverses occupations préhistoriques, Skopje naît véritablement au Ier siècle avec la fondation d'une colonie romaine appelée « Scupi », qui est rattachée à l'Empire romain d'Orient en 395. La ville antique est détruite par un séisme en 518. Reconstruite quelques kilomètres plus loin et fortifiée, elle connaît de nombreuses invasions au cours des Xe et XIe siècles, entrant au Xe siècle dans le Premier Empire bulgare sous Siméon Ier de Bulgarie, pour revenir dans l'Empire byzantin en 1018 après la défaite du dernier tsar bulgare Samuel par le Basileus Basile II et la disparition du Premier Empire bulgare. La domination byzantine s'achève avec la conquête serbe en 1282, et Skopje devient pour la 1er fois de son histoire une capitale celle de l'Empire serbe en 1346. L’Empire serbe est vaincu par les Turcs et la ville est conquise par les Ottomans en 1392. La ville devient alors majoritairement musulmane et sa fonction commerciale est favorisée par sa situation entre l'Europe centrale et la mer Égée. Au XVIIe siècle, Skopje est l'une des plus grandes villes des Balkans. Mais elle est incendiée en 1689 au cours de la Deuxième Guerre austro-turque et elle périclite par la suite jusqu'au milieu du XIXe siècle. L'ouverture d'une voie ferrée permet une certaine croissance démographique, et Skopje devient chef-lieu du vilayet du Kosovo en 1877. Elle redevient serbe en 1912, puis est intégrée à la Yougoslavie en 1918. Chef-lieu de la banovine du Vardar, l'une des dix régions du royaume de Yougoslavie, elle devient capitale de la République socialiste de Macédoine après la Seconde Guerre mondiale, puis, naturellement, capitale de la Macédoine ex-Yougoslave lorsque celle-ci devient indépendante en 1991. Tout au long du XXe siècle, la croissance démographique est soutenue et la ville s'industrialise. Cet essor est brièvement interrompu par le tremblement de terre de 1963. La ville est presque entièrement détruite, mais la reconstruction est rapide et s'accompagne d'une forte croissance des investissements. Les années qui suivent l'indépendance sont difficiles sur le plan économique. Skopje demeure une ville pauvre par comparaison aux autres villes européennes, bien que les Skopiotes aient un meilleur niveau de vie que le reste des Macédoniens. La ville se caractérise par une architecture variée, comprenant plusieurs témoignages de la présence ottomane ainsi qu'un important ensemble de style moderniste édifié après le séisme de 1963. Le centre-ville est depuis la fin des années 2000 le siège d'une vaste opération d'urbanisme, destinée à lui donner un visage plus monumental et affirmer son statut de capitale nationale.
redirection Wikipedia
Uskub
Capitale de la Macédoine
Capitale de la Macédoine du Nord
URL Wikipedia
URL Wikivoyage
identifiant archINFORM d'un lieu
identifiant BabelNet
identifiant Bibliothèque nationale de France
identifiant Brockhaus Enzyklopädie
identifiant Encyclopædia Britannica
identifiant Encyclopædia Universalis d'un article
identifiant Facebook de lieu
identifiant Freebase
identifiant GeoNames
identifiant Gemeinsame Normdatei
identifiant Gran Enciclopèdia Catalana
identifiant de la Grande Encyclopédie russe en ligne
ISO 3166-2
MK-85
date de début
27 novembre 2015
identifiant Klexikon d'un article
identifiant Bibliothèque du Congrès
identifiant MusicBrainz d'un lieu
identifiant Bibliothèque nationale d'Israël
sens défini OmegaWiki
identifiant OpenStreetMap d'une relation
identifiant Quora d'un sujet
identifiant Thésaurus du Parlement du Royaume-Uni
identifiant National Archives and Records Administration
identifiant VIAF
identifiant Who's on First
identifiant YSO